Vincent Chaumette / Serge Dupire

Vincent

Age :

47 ans

Situation :

Divorcé

Père de Ninon

Profession :

Architecte, Directeur général de Phénicie

Profil :

Vincent, parisien pure souche, emménage à Marseille pour relancer une carrière d’architecte qui bat de l’aile, en compagnie de sa fille Ninon, dont il doit s’occuper après le départ de sa femme Laurence pour l’Afrique.

Sûr de son charme, Vincent est élégant, très à l’aise avec tout le monde et particulièrement avec les femmes. Mais en vieillissant, il est de plus en plus taraudé par la crise de la quarantaine : peur de vieillir, remise en cause par la jeune génération, spectre du chômage.

Narcissique, il ne fait pas attention aux autres. Son inconstance a fini par détruire son couple avec Laurence. Leur séparation l’a poussé à s’assagir et à envisager la fidélité à l’avenir. Il apprend, non sans difficulté, la constance auprès de Charlotte, sa nouvelle compagne.

S’il peut apparaître lâche dans la gestion des sentiments, il peut aussi faire montre d’un grand courage quand l’occasion se présente.
Depuis toujours, Vincent met un point d’honneur à faire croire qu’il est fort et que tout va bien. Désireux de préserver les apparences, il a horreur des conflits et a beaucoup de mal à s’opposer à la gent féminine. Il va sans dire qu’avec Ninon à charge, Vincent ne va pas pouvoir continuer longtemps sa politique de l’autruche. Il essaie d’être le père moderne parfait pour sa fille. Leur mauvais caractère rend les rapports conflictuels, mais le père et la fille ne peuvent se passer l’un de l’autre.

Vincent assume sans problème ses origines bourgeoises et entretient un rapport décomplexé à l’argent. Il est amoureux du confort, ennemi du changement.

Dernièrement :

- Pour relancer sa carrière professionnelle, Vincent s’installe à Marseille, objet d’un conflit avec sa fille.

- Laurence demande le divorce, il espérait pourtant la reconquérir.

- Téléguidé par la police, il s’infiltre au sein de l’empire Frémont et doit, pour faire avancer son enquête, s’empêtrer dans une liaison avec Céline qui, dans sa folie, le contraint au mariage et tente de tuer sa fille.

- Simultanément, il vit une idylle cachée avec Charlotte, qui est la cible d’un tueur psychopathe, qu’il finit par sauver.

- Il participe à la chasse au trésor des Manuscrits Sacrés aux côtés de Guillaume. Sa liaison avec Eva est la cause de sa rupture avec Charlotte, avec qui il finit par se réconcilier.

- Vincent encourage Charlotte à tenter sa chance à New York. Son sentiment de solitude est l’occasion d’une amitié naissante avec François, qui lui propose de rejouer de la batterie, comme à 20 ans.

- Le retour de Charlotte avec, dans ses valises, son amant new-yorkais, est une période difficile pour Vincent.

- Christelle, la nièce de Charlotte, fait son retour à Marseille et s’installe dans le loft de Vincent qui a beaucoup de mal à accepter la situation et qui entretient des relations conflictuelles avec elle.

- Vincent signe un contrat avec Phénicie.

- Le passé de Vincent le rattrape : Marc Vernet, un étrange inconnu qui séduit sa fille, l’accuse d’un meurtre qu’il aurait commis douze ans plus tôt à Marseille. Après avoir convaincu Marc de son innocence alors que ce dernier le séquestrait, Vincent propose à Marc de l’aider à retrouver le véritable assassin.

- Face à son refus de lui faire un enfant, Charlotte le quitte.

- Soutenant Céline face aux plans machiavéliques des Mercoeur, Vincent succombe de nouveau à ses charmes, laissant Charlotte amère. A peine se marient-ils que Vincent découvre que Céline le trompe avec Louis Barrel.

- Louis retrouvé mort, Vincent est accusé du meurtre. Céline ne le défendant pas, il est inculpé et malmené en prison par les connaissances d’Yves, le père de Louis. Ninon et Céline s’associent pour sortir Vincent de là et il est finalement innocenté.

- Vincent tombe sous le charme d’Aurélie, stagiaire à Phénicie, et quitte Céline pour elle. Céline sombre dans la folie et elle est retrouvée en robe de mariée, tachée du sang d’Aurélie, retrouvée morte.

- Céline en prison, Vincent est nommé DG de Phénicie et il s’associe à Vassago. Influencé par ce dernier, Vincent tombe dans la folie des grandeurs en menant Phénicie au bord de la faillite et devient de plus en plus exécrable aux yeux des mistraliens qui ne le reconnaissent plus.

- Vincent intervient alors qu’Andréas menace d’un revolver Ninon : ils se battent et Andréas est atteint par une balle. Accusé de détournements de fonds et de tentative de meurtre, Vincent s’enfuit du Mistral.

- Après un exil en Uruguay, Vincent part travailler sur projet immobilier en Centrafrique où il est pris en otage. Après de longs moments d’inquiétude, et grâce à l’intervention de Damien, Vincent est retour au Mistral, au grand soulagement de Ninon et Laurence, venue apporter son soutien à sa fille. Il ramène dans ses bagages Tamara qui l’a aidé à s’enfuir.

- Vincent monte avec Tamara une énorme escroquerie via l’association Bassonga. Après avoir fait croire à Laurence à leur nouvelle idylle possible, Vincent et Tamara détournent l’argent versé par Phénicie à l’association en faisant porter le chapeau à Frémont. Tamara se fait piéger et accepte par amour pour Vincent de porter la culpabilité de l’affaire. Elle est extradée en Centre-Afrique et Vincent a réussi à racheter de façon anonyme Phénicie qu’il dirige avec à ses côtés Céline.

- Pour éviter de payer trop d’impôts, Vincent avait fait une donation du loft à Ninon. Et face à l’attitude de plus en plus antipathique de son père, Ninon décide de le mettre à la porte et d’héberger Benoît et ses enfants.

- De plus en plus machiavélique, Vincent fait tout pour protéger ses manigances en tentant de surveiller le plus possible Frémont et de se débarrasser de Benoît. Grâce à Branovitch, un puissant homme d’affaires russe, il y parvient presque. Mais la vérité éclate et Benoît est innocenté.

- Vincent passe à un autre dossier, plus spéculatif… Profitant de l’amnésie de Charlotte, il se montre sous son meilleur jour et tente, grâce à l’aide d’un hypnotiseur, de lui soutirer des informations quant à son héritage.

- Phénicie se voit contraint de collaborer et travailler avec la Mafia.  La mort d’Armand et de Serge et la fuite de Bruno arrangent finalement leurs affaires.

- Vincent est lui aussi victime du chantage de Kamsky. Même si les relations entre Ninon et lui ne sont pas les meilleures, Vincent craint ce que pourrait faire Kamsky à Ninon.

- Vincent s’associe à Lissajoux pour faire disparaître les fûts que Frémont avait eu la bonne idée d’enterrer sur l’un des terrains de Phénicie et qui polluent tout le Mistral.

- Il tente, de faire stopper grâce à une magouille avec Djawad, les versements de Phénicie à l’école en Centrafrique. Mais Sébastien parvient à sauver l’affaire, au grand soulagement de Céline. Djawad est viré et Sébastien préfère quitter la boîte.

- Il retrouve Michelle Bonny, une de ses anciennes maîtresses, et se demande si Lara, la fille de Michelle ne serait pas sa propre fille.

- Il se fait du souci pour Ninon et sa relation avec Zavgaev.

- Vincent veut s’associer avec Hicham, un promoteur immobilier marocain, pour construire des hôtels. Ninon l’en dissuade car Hicham a une sacrée réputation au Maroc : plusieurs procès en cours, des chantiers jamais terminés, …
Vincent n’a pas le temps de faire des juteuses affaires avec Hicham. Ce dernier est assassiné dans le désert.

- Vincent voit d’un très très mauvais œil l’arrivée des gitans sur l’un des terrains de Phénicie. Et son pressentiment se confirme : il se retrouve soupçonné de meurtre suite à son altercation avec l’un des gitans dont le corps a été retrouvé sur le camp. L’affaire est finalement élucidée : Marie Bergman avoue avoir agi en légitime défense.

- Vincent se retrouve confronté à ses actes. Responsable du licenciement et de la mise en précarité de plusieurs employés et d’un patron qui a dû fermer sa société, Vincent se fait prendre à partie par l’une de ses victimes, Dominique, l’ancien SDF qui rôdait dans le Mistral. Puis il se fait poignarder. Si les premières pistes mènent à ce fameux Dominique, le véritable coupable est Michaël Bordier, un chef d’entreprise ruinée dont la femme, enceinte, n’est autre que l’aide soignante de Vincent, Louise. A bout et totalement désemparés par la situation, Michaël se suicide en prison. Folle de rage, Louise orchestre dans la plus grande discrétion sa vengeance : elle tue la sœur de Roland et fait porter le chapeau à Vincent puis s’en prend à Ninon en tentant de l’empoisonner. Léo intervient à temps pour sauver Ninon et disculper Vincent.

 

Serge Dupire

LANGUES :

Anglais (bilingue), Espagnol

SPORTS :

Karaté, Hockey, Natation, Equitation, Danse

CINEMA :

- 2001 : « HIT AND RUN » Richard JUTRAS Grand prix du court métrage Namur
- 2002 2000 : « LE CIEL SUR LA TETE » André MALENCON et Geneviève LEFEBVRE
- 1997 : « LA CONCIERGERIE DES MONSTRES » Michel POULETTE
- 1992 : « LOUIS, ENFANT ROI » Roger PLANCHON
- 1991 : « L’AUTOMNE SAUVAGE » Gabriel PELLETIER
- 1990 : « MEMOIRE TRAQUEE » Patrick DEWOLF « WALKAN » Alaster PATON
- 1989 : « LES ANNEES LUMIERES » Robert ENRICO, « LES ANNEES TERRIBLES » Richard HEFFRON
- 1988 : « CHASSE GARDEE » Jean-Claude BIETTE
- 1986 : « L’ILE » François LETERRIER
- 1984 : « LE MATOU » Jean BAUDIN
- 1983 : « LA FEMME DE L’HOTEL » Léa POOL, « LE CRIME D’OVIDE PLOUFFE » Denys ARCAND
- 1980 : « LES PLOUFFE » Gilles CARLE
- 1978 : « ECLAIR AU CHOCOLAT » Jean-Claude LORD

TELEVISION :

- 2004 : « FEMMES DE LOI. » Denis MALLEVAL
- 2003 : « ADVENTURE INC. » Dennis BERRY
- 2000-02« TRIBU.COM. » François BOUVIER
- 2001 : « NAPOLEON » Yves SIMMONEAU
- 2000 : « SANDRA ET LES SIENS » Paul PLANCHON, « LARGO WINCH » Paolo BARZMAN, « SIGNES DE VIE » Vincent MARTORANA
- 1999 : « JUSQU’A CE QUE LA MORT NOUS SEPARE » Lionel EPP
- 1998 : « JULIETTE POMMERLEAU » Claude FOURNIER, « L’INSTIT : PERE ET FILS » Alain SCHWARZSTEIN
- 1996 : « VICE VERTU VICE VERSA » Françoise ROMAN, « SI ON FAISAIT UN BEBE » Christiane SPIERO
- 1995 : « LES ALSACIENS » Michel FAVART
- 1994 : « L’AMOUR COUPABLE » Alain SCHWARZSTEIN, « JALNA » Philippe MONNIER
- 1993 : « MEURTRE EN MUSIQUE » Gabriel PELLETIER, « TROIS FEMMES, UN AMOUR » Robert FAVREAU, « LE PRIX D’UNE FEMME » Gérard KRAWCZYK
- 1990 : « QUIPROQUO (VIVE LA COMEDIE) » Claude VITAL, « COUP DE FOUDRE » Edouard MOLINARO
- 1989 : « ADIEU MES JOLIS » David DELRIEUX
- 1987 : « FORMULE 1 » Paul PLANCHON et Nardo CASTILLO
- 1986 : « L’ILE » François LETERRIER, « CATS SQUAD » William FRIEDKIN
- 1985 : « ANOTHER WORLD » Ira CIRKER et William LUDDELL
- 1983 : « LA BONNE AVENTURE » Geneviève HOULE et Lucille LEDUC 1982 : « L’EPREUVE » André BOUSQUET
- 1981 : « CHEZ DENISE » Denise FILIATRAUL

THEATRE :

- 1997/98 : « NATHAN LE SAGE » Denis MARLEAU (Festival d’Avignon-Tournée), « LA SURPRISE DE L’AMOUR » Robert FORTUNE
- 1995 : « LES ENFANTS DE CHŒUR » Louis-Michel COLLA
- 1986 : « 26 BIS, IMPASSE DU COLONEL FOISY » René-Daniel DUBOIS
- 1983 : « LA POULE » René-Daniel DUBOIS
- 1981 : « LES POMMIERS EN FLEURS » Serge SIROIS
- 1980 : « PANIQUE A LONGUEIL » René-Daniel DUBOIS, « GEORGES DANDIN » Jean DALMAIN, « LES PRECIEUSES RIDICULES » Jean DALMAIN
- 1979 : « ICARE »Joseph SAINT-GELAIS



Répondre

Stargate Alpha |
les feuilletons d'autrefois |
le monde merveilleux de gro... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | j'ai rêver d'un autre monde
| jpb
| gabi vous explique